Menu
Histoire

Histoire

L’arc, une histoire qui commence le 28 septembre 1967...

Tout démarre après le bombardement du 20 juin 1943 qui laisse la ville du Creusot et son usine en grande partie en ruine. Détruit, le théâtre est l’une des priorités de la reconstruction d’après-guerre.

 

La politique de décentralisation théâtrale et culturelle qu’impulse André Malraux soutient alors la création des maisons de la culture, un réseau complété par les maisons des arts et loisirs. Inaugurée le 28 septembre 1967, La Maison des Arts et des Loisirs du Creusot s’engage alors dans un projet fort et ambitieux, porté par une association audacieuse qui prend le nom de L.A.R.C. Loisirs, Arts, Rencontres, Culture.

 

L.A.R.C. devient le premier centre d’action culturelle (CAC) en France en juin 1968 au moment de leur création. En 1991, elle devient scène nationale, label regroupant plusieurs types d’établissements pluridisciplinaires.

 

L’arc a ainsi vécu toutes les étapes constitutives du maillage culturel du territoire, héritant du travail lancé par Jeanne Laurent, entériné par André Malraux, poursuivi par Jack Lang et leurs successeurs.

 

L’arc est une association loi 1901 à but non lucratif qui exerce des missions de service public. Elle est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication, via la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, la Ville du Creusot, la Région Bourgogne-Franche- Comté, le Département de Saône-et-Loire, la communauté urbaine Creusot-Montceau.

 

L’arc scène nationale est actuellement présidée par Antoine Diaz, assisté de Michel Berthier, vice-président et trésorier.

 

Se sont succédé à la direction de L’arc :

Charles Nugues (1967 – 1970)
Pierre Dassaut (1970 – 1972)
Jean-Louis Maubant (1972 – 1973)
Alain Thomas (1974 – 1977)
François Roche (1978 – 1981)
Patrick Landre (1981 – 1984)
Claude Meiller (1986 – 2001)
Nadine Varoutsikos-Perez (2002 – 2009)
Célia Deliau (2009 – 2016)…

Partager